Aller au contenu

Photo

GROS DOSSIER SUR LES JANTES


  • Veuillez vous connecter pour répondre
30 réponses à ce sujet

#1
MARCO83

MARCO83

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4633 messages
  • Age:67 ans
  • Prénom:Marc
  • Localisation:Auvergnat à Draguignan
  • Modèle Porsche:ex-boxster 981 PDK argent rhodium
  • Couleur:Gris
  • Préparation:grilles radiateurs et jantes cayman

Toujours pas décidé sur le modéle j'ai récupéré de ci de là des infos : ( à lire pour les courageux)

 

Vous venez de décider de remplacer les jantes de votre véhicule par des jantes de seconde monte (ou aussi appelées « replica », « aftermarket »). Voici nos conseils pour bien choisir vos nouvelles roues:

1- Choix du diamètre

 

Premier paramètre à prendre en compte dans votre choix. Des jantes alu de grand diamètre donnent un côté racé et sportif à votre auto,

 

 

Mais cela s’accompagne d’une sensible dégradation du confort. En effet, quel que soit le diamètre des jantes, le diamètre total de la roue doit être le même. Ainsi, une augmentation du diamètre des jantes alu implique obligatoirement une diminution de l’épaisseur des pneus, et donc une perte de confort, le pneu ayant un rôle certain dans l’amortissement des petites et grosses aspérités de la route.

 

C’est pourquoi, nous vous conseillons de n’augmenter le diamètre de vos jantes que de 1 à 2 pouces maximum, tout en restant sur un diamètre homologué par le constructeur de votre véhicule.

 

 

 

2- Monter des jantes ayant des dimensions identiques aux jantes d’origine

 

Une jante est caractérisée par plusieurs dimensions:

 

– Diamètre: Inutile d’expliquer cette dimension qui influe sur l’esthétique et sur le comportement de l’auto (confort, précision de conduite…). Attention toutefois à monter des jantes ayant un diamètre homologué par le fabricant de votre voiture. C’est la garantie d’une acceptation par le contrôle technique et par votre assurance.

 

– Largeur: La largeur d’une jante alu est importante car elle conditionne la largeur du pneu qu’il est possible d’y monter. Or, il est obligatoire de monter des dimensions homologuées par le fabricant de votre voiture, sous peine de refus au contrôle technique et de déchéance d’assurance pour véhicule non confirme en cas d’accident.

 

– Déport: Le déport est caractérisé par le code ETxx, où xx est un nombre. Ce nombre, exprimé en millimètres indique la distance entre l’axe médian de la jante et son rebord. Plus le chiffre est grand et plus la jante rentre à l’intérieur de l’aile. Plus le chiffre est faible et plus la jante est « poussée  » vers l’extérieur de l’aile.

 

– Entraxe: L’entraxe est caractérisé par 1 chiffre et un nombre (exemple: 5×130). Le chiffre correspond au nombre de boulons nécessaires pour la fixer à la voiture, et donc le nombre de trous présents sur la jante. Le nombre correspond au diamètre du cercle sur lequel se trouvent les trous.

 

– Alésage: Lorsqu’une jante est montée sur un véhicule, elle se positionne sur le moyeu. Il est donc nécessaire que l’alésage central de la jante soit prévu pour le diamètre du moyeu:

 

- Si le diamètre d’alésage est inférieur au diamètre du moyeu: La jante ne se monte pas sur la voiture

 

- Si le diamètre est supérieur au diamètre du moyeu: La jante se monte, mais lorsque le diamètre d’alésage est très supérieur à celui du moyeu, la jante n’est plus centrée et génère de très grosses vibrations. Dans ce cas, une bague de centrage est nécessaire pour adapter le diamètre de l’alésage

 

- Si le diamètre est égal au diamètre du moyeu (à quelques dixièmes de millimètres près): La jante se monte et se centre parfaitement sur le moyeu. Aucune bague de centrage n’est nécessaire. C’est le cas idéal, car une bague de centrage s’use, se casse ou se soude (dans le cas de bagues métalliques) à la jante ou au moyeu.

 

Avoir des jantes de mêmes dimensions que les jantes d’origine est très important. En effet, une largeur inadaptée nécessitera potentiellement des pneumatiques de largeur différente de celle homologuée par le fabricant de votre voiture. De même, un déport inadapté, va soit déporter la jante vers l’intérieur (risque de frottement du pneu avec l’amortisseur ou de la jante elle-même avec l’étrier de frein), soit la déporter vers l’extérieur (risque de frottement du pneu dans l’aile, voire risque que la roue dépasse carrément de l’aile, ce qui est interdit par la législation française).

 

Enfin, un déport trop grand peu, en décalant trop la jante vers l’extérieur, user prématurément les roulements de roues, qui sont prévus pour travailler avec les jantes d’origine. Cette usure supplémentaire se voit plutôt sur le long terme, mais un véhicule de plus de 70000km peut voir ses roulements se déteriorer dès 20000km parcourus avec des jantes inadéquates.

 

Au delà du déport et de la largeur, il faut également préter attention au diamètre d’alésage de la jante. S’il n’est pas identique à celui des moyeux de votre voiture, il vous faudra monter des bagues de centrage. Ces bagues permettent de rattraper une différence de diamètre et ainsi permettre à la jante de parfaitement se centrer sur le moyeu. Elles sont fabriquées soit en plastique (dont la durée de vie est très limitée), soit en aluminium (qui se soude à la jante ou au moyeu sous l’effet de la corrosion en quelques mois). Bien sûr, un tel accessoire et à éviter à chaque fois que possible.

 

Donc, en montant des jantes alu de mêmes dimensions que d’origine:

 

– Vous obtenez un look parfaitement d’origine, à condition que les jantes alu aient exactement la même couleur
– Vous n’engendrez pas d’usure supplémentaire de vos trains roulants
– Vous ne risquez pas générer des frottements de vos pneus dans les ailes ou sur d’autres composants mécaniques (source d’usure et donc d’éclatement potentiel du pneu)
– Vous ne risquez pas un refus du contrôle technique ou pire la déchéance de votre assurance en cas d’accident grave

 

 

 

3- Veiller, autant que possible,  à ce que les jantes aient exactement la même forme et la même couleur que d’origine

 

C’est la cerise sur le gateau, mais quitte à dépenser plusieurs centaines d’euros dans de nouvelles jantes, autant avoir « le beurre et l’argent du beurre ».

 

Les répliques bas de gamme des jantes d’origine ont souvent des nuances de couleurs assez différentes des jantes d’origine, voire des différences de forme plus ou moins importante. Les raisons de ces différences sont variées. On peut citer par exemple des contraintes économiques ou de fabrication (l’utilisation d’alliages bas de gamme peut nécessiter de modifier le design de la jante pour la rendre plus robuste).

 

D’autre part, les caches centraux (ou « centres de roues » ou « cabochons ») sont dans 95% des cas équipés du logo du fabricant de votre voiture (Audi, BMW, Mercedes, Porsche, VW…). Vérifiez bien avant commande qu’ils soient identiques aux logos constructeurs et non pas constitués d’un simple sticker reproduisant le logo constructeur. Au délà de faire bas de gamme, on voit tout de suite qu’il s’agit de jantes répliques.

 

Des jantes homologuées comme pièce de rechange (ECE R124), présentent exactement les mêmes dimensions que les jantes d’origine, mais également la même forme et la même couleur. Recherchez à chaque fois possible cette homologation pour obtenir le meilleur produit possible!!

 

 

Lorsqu’on recherche de nouvelles jantes alu pour son véhicule, le choix est vaste. S’agissant de jantes répliques d’origine, il est parfois difficile de faire la différence entre les jantes alu bas de gamme et les jantes haut de gamme, tant les photos des sites web sont alléchantes. Sauf en terme de couleur et de respect de l’esthétique des jantes d’origine, on peut rarement distinguer du bon et du moins bon.

Derrière cette vitrine, se cachent différentes qualités de produits, directement liées aux techniques de fabrication employées. Elles sont au nombre de 4, de la moins couteuse à la plus couteuse:

 

– Coulage gravitationnel

 

– Coulage basse pression

 

– Fluo tournage (en anglais Flow Forming)

 

– Forgeage

 

1- Le Coulage gravitationnel

 

Il s’agit de la technique la plus économique, produisant des jantes alu de basse qualité. Pour fabriquer une jante, l’alliage en fusion est coulé dans un moule sous la seule force de la gravité. Il en résulte une densité d’alliage relativement faible, ne supportant donc pas de grosses contraintes mécaniques. Ces jantes alu, lorsqu’elles sont homologuées, le sont selon la règlementation la plus légère (JWL/VIA), et sont peu durables car sujettes au voilage et à la fissuration (et souvent proposées à des tarifs très bas).

 

2- Le Coulage basse pression

 

Nous sommes toujours en presence d’alliage en fusion coulé dans un moule, mais cette fois, l’alliage est projeté dans le moule avec une pression plus ou moins importante afin d’augmenter la densité du métal et obtenir de meilleures caractéristiques mécaniques. Les jantes alu que nous proposons sur notre site sont quasiment toutes fabriquées par coulage basse pression (aucune n’étant fabriquée par coulage gravitationnel), et jouissent d’une solidité digne des jantes d’origine dont elles sont les répliques.

 

3- Le Flow Forming

 

Il s’agit d’une technique née dans les années 1990 pour la Formule 1. Cette technique consiste à partir d’un coulage basse pression pour générée une galette, puis, tout en conservant la galette à haute température, à étirer le matériau à la manière d’un tour de potier pour obtenir une jante à la largeur voulue

 

Il en résulte une jante de qualité mécanique de très haut niveau, le métal ayant été étiré et orienté pour obtenir de meilleures caractéristiques métallurgiques. La jante est légère et résistante, ce qui est nécessaire en Formule 1.

 

Cette technique s’est démocratisée chez les fabricants de jantes alu haut de gamme. Certains modèles de jantes WSP Italy, majoritairement pour Porsche, sont réalisés par Flow Forming. Nous l’indiquons systématiquement sur la fiche produit correspondante.

 

4 – Le Forgeage

 

La technique haut de gamme par excellence. Contrairement aux autres techniques, on ne part pas ici de métal en fusion, mais d’un bloc de métal qui est façonné à la forme voulue. Il s’agit d’une technique très onéreuse par les outils qu’elle nécessite et par la plus faible productivité des lignes de production. Cette méthode est donc réservée aux jantes alu très haut de gamme (>1000€/jante) ou de compétition, qui nécessitent des jantes légères (pour la performance) et très robustes en raison des contraintes qu’elles sont amenées à subir.

 

 

 

Vous etes maintenant mieux armé pour rechercher vos futures jantes alu, et etes plus en mesure de comprendre les différences de prix que l’on trouve sur internet pour ce qui semble, à première vue, être le même produit.

 

 

la réglementation européenne en matière de jantes: ECE R124.

Dans les années 2000, l’Europe a décidé d’encadrer un peu plus rigoureusement la fabrication des jantes de seconde monte en se dotant d’une réglementation spécifique, en partie inspirée du TÜV allemand, mais en poussant plus loin les exigences. L’homologation ECE R124 est valable dans toute l’Europe ainsi que la Suisse.

La ECE R124 définit les jantes de seconde monte comme des « jantes de remplacement » (replacement wheels). Plusieurs catégories de jantes de remplacement existent:

– Jantes de remplacement constructeur: Jantes distribuées par le fabricant du véhicule (Audi, BMW, Porsche, VW…)

– Jantes de remplacement « identiques »: Jantes fabriquées par la même usine, avec les mêmes machines et standards de fabrication et les mêmes matériaux que les jantes d’origine constructeur. La seule différence avec les jantes d’origine, est qu’elles ne possèdent pas le logo ou la marque du constructeur (Audi, BMW…)

– Jantes de remplacement « répliques »: Jantes identiques aux jantes constructeur, mais fabriquées par une autre usine que celle qui fabrique les jantes d’origine. Néanmoins, ces jantes doivent être absolument identiques aux jantes d’origine (design, matériau, dimensions, qualité…).

– Jantes de remplacement « répliques partielles »: Ces jantes possèdent des caractéristiques dimensionnelles identiques aux jantes d’origine, mais leur design peut être légèrement des jantes d’origine. Par exemple, dans le cas du remplacement d’une jantes d’origine par une « répliques partielle », une différence notable sera visible par rapport aux autres roues.

– Jantes spéciales: Jantes Tuning ne respectant aucun des critères des jantes d’origine, mais pouvant se monter tout de même sur le véhicule.

En conclusion, seules les jantes de remplacement « identiques » et « répliques » sont réellement intéressantes et garantissent une qualité et une compatibilité parfaites.

 

Maintenant que nous avons défini les différents types de jantes, voyons en détail ce qui est requis en terme de tests pour satisfaire à cette homologation ECE R124.

1- Test de corrosion: La jante est placée dans une chambre permettant de générer un brouillard salin selon la norme ISO9227 pendant une durée de 384 heures. A l’issue du test particulièrement contraignant et correspondant à une durée en conditions normales d’utilisation de plusieurs années, aucune trace de corrosion ne doit être décelée sur la jante.

2- Test de charge latérale: Ce test simule les forces latérales appliquées à la jante en virage. Le constructeur du véhicule définit lors de sa conception la charge maximale que doivent supporter les jantes. Les jantes de seconde monte sont alors testées à 50% puis 75% de cette charge, et ne doivent montrer aucun signe d’endommagement suite au test.

3- Test de roulage: Une jante est équipée d’un pneu et mise en place sur un banc de test permettant de simuler le roulage en ligne droite (à 100km/h). Après l’équivalent de 2000km, le couple de serrage des boulons de fixation de la roue ne doit pas être réduit de plus de 30%. Ce test permet de vérifier que la conception de la roue est conforme est n’engendre pas de désserrage intempestif des boulons.

4- Test d’impact: On vérifie ici que lorsque la jante subit un choc important, aucune fissure ou déformation n’apparait. Ce test est important car il garantit que la jante ne se fissurera pas au moindre nid de poule ou trottoir comme le font les jantes bas de gamme. Cette vidéo montre le test d’impact sur une jante WSP Italy: Homologation jante WSP Italy

 

En conclusion, l’ensemble de ces tests mécaniques ainsi que les exigences en matière de caractéristiques dimensionnelles, matériaux… garantit que la jante homologuée est d’excellente qualité et qu’elle sera identique en tous points aux jantes constructeur. Un gage de sécurité et de rendu esthétique final !!!

 

Comment reconnaître une jante homologuée ECE R124?

C’est très simple: Le marquage ci-dessous doit être présent sur la jante (soit gravé, soit par le biais d’un sticker):

 

 

Ou trouver des jantes homologuée ECE R124?

Aujourd’hui, seule la marque WSP Italy homologue ses jantes selon cette règlementation. Vous pouvez retrouver la majorité du catalogue WSP Italy pour Alfa Roméo, Audi, BMW, Porsche, VW, Mercedes…. sur notre site internet: http://www.origin-jantes.com

Maintenant vous savez tout sur l’homologation des jantes alu, et savez comment séparer le bon grain de l’ivraie. Alors, quitte à remplacer vos jantes d’origine, autant les remplacer par des jantes de qualité identique et non de qualité inférieure !!!

 

Homologation TÜV, Jantes homologuées…. Voilà des termes qu’on voit fleurir dans les annonces de ventes de jantes depuis quelques temps. Il s’agit pour le vendeur lambda de rassurer les potentiels utilisateurs sur la qualité de leurs jantes et ainsi sur les soi disant faibles risque de fissuration, casse ou autres problèmes plus ou moins graves.

Seulement, il ne suffit pas de prôner une homologation pour qu’elle soit réelle et encore moins qu’elle reflète une quelconque qualité. Essayons d’y voir plus clair !!!

 

La première règlementation sur les jantes a été mise en place par l’administration japonaise dans les années 70. Il s’agit de l’homologation JWL (Japan Light Alloy Wheels). Elle se traduit pas le marquage JWL à l’intérieur de la jante. Néanmoins cette homologation est très basique car il s’agit d’un autocertification. Cela signifie que si le fabricant des jantes juge que ses produits sont conformes, il lui suffit d’apposer le sigle JWL sans que personne ne vienne le vérifier. Ce mode d’homologation, sans contrôle externe impartial, ne sert donc à rien car il ne garantit pas la qualité finale du produit. Pourtant, il permet aux vendeurs de garantir leurs jantes comme homologuées !!!

 

La première homologation sérieuse a été faite par l’Allemagne, via son organisme de certification, le TÜV. En Allemagne, toute pièce montée sur une véhicule doit avoir été au préalable homologuée par le TÜV.
Concernant les jantes, le TÜV impose des tests de résistance à la charge, des tests de résistance au chocs et autres tests mécaniques exigeants que seules des jantes de qualité peuvent réussir. Cette homologation est par ailleurs obligatoire dans les pays suivants: Allemagne, Luxembourg, Autriche, Suisse.

 

Attention !!! Les normes TÜV traitent de très nombreux sujets (identique aux normes ISO), allant de la certification de jantes à la certification de chaines de production ou de logistique. Ainsi, une usine de fabrication de jantes peut être conforme au TÜV pour l’approvisionnement de ses matières premières (par exemple), mais ses produits ne sont pas pour autant conformes au TÜV.

 

C’est pourquoi il est primordial de se réferrer au certificat d’homologation des jantes. Ce document, issu d’une administration officielle, comme son nom l’indique, indique la référence du produit testé (marque, modèle, dimensions, compatibilité….) ainsi que sa conformité. Ce sésame doit pouvoir être fourni par tout vendeur de jantes proposant des jantes homologuées TÜV.

 

Voici un exemple de certificat TÜV: Certificat TÜV

 

Chez Origin’ Jantes, une partie de notre catalogue est homologué au TÜV. Et bien sûr, nous fournissons les certificats d’homologation correspondants (envoi par email après commande des jantes).

 

Mais l’homologation TÜV n’est pas la seule  homologation à réellement garantir la qualité et la conformité des jantes alu. L’Union Européenne, a mis en place, dans les années 2000, une réglementation sur les jantes de seconde monte qu’il s’agisse de jantes répliques (appelées aussi « aftermarket », « replica ») ou de jantes ayant leur propre design (type Tuning). Cette réglementation, dénommée ECE R124, est plus contraignante et complète que l’homologation TÜV allemande. Elle est d’ailleurs valable, au titre de l’équivalence, dans les pays imposant la certification TÜV.

 

 

On constate depuis plusieurs mois une recrudescence des vols de roues automobile. Et cela ne touche pas que les véhicules de sport ou de prestige: certains possesseurs de véhicules moins haut de gamme avec des jantes tôles, mais des pneus neufs, ont eu la malchance de retrouver leur voiture sur cales (Expérience très sympa lorsqu’on est en retard au travail ou qu’on doit amener les enfants à l’école…)

Le vol ne touche donc plus que les Porsche Cayenne, ou autres Audi ou BMW, mais bien toutes les marques de voitures. Pour limiter le risque de se faire voler ses jantes alu et ses pneus tous neufs, la seule solution est d’investir dans des boulons antivols de roues.

En matière d’antivols, le principe n’est pas d’essayer d’utiliser des systèmes empéchant purement et simplement le vols, ça n’existe pas. Un voleur suffisamment motivé pourra outrepasser n’importe quel antivol. L’idée est donc de retarder le plus possible le voleur par des antivols les plus efficaces possibles. Ainsi, plus le voleur met de temps à commettre son mefait, et plus il risque de se faire prendre, et donc plus la chance qu’il abandonne est importante.

On retrouve sur le marché principalement 2 types d’antivols de roues: Les antivols à empreinte externe et ceux à empreinte interne.

Antivols à empreinte externe:

 

Il s’agit des antivols les moins chers et donc les moins efficaces. Le principe de l’empreinte externe permet assez facilement au voleur de le démonter grâce à un outil de fortune qui aura suffisamment d’accroche sur le boulon pour permettre de le désserrer. La protection proposée est donc assez faible.

Antivols à empreinte interne:

 

Les antivols à empreinte interne sont les plus efficaces, car leur partie externe est ronde et lisse. Il est ainsi très difficile de les démonter sans avoir l’outil spécifique détenu uniquement par le propriétaire du véhicule. Le temps nécessaire au démontage est plus long et donc découragera la majorité des malfaisants.

 

Enfin, quel que soit le modèle d’antivols retenu, il est important qu’ils soient réalisés dans une nuance d’acier présentant une dureté extrême afin qu’il soit impossible de les percer, tarauder ou scier. Au moment du choix, il ne faut pas hésiter à mettre le prix (35-50€) pour obtenir 4 antivols de roues réellement efficaces. Enfin, il est important que les antivols possèdent des dimensions réellement adaptée à votre voiture. Par exemple, un Porsche Cayenne nécessite des boulons de longueur supérieure à 38mm, et des antivols standards de longueur 28mm n’assureront pas une sécurisation suffisante de la jante.

 

extrait de divers articles collectés au long de mes lectures

 

précision de MACA : La définition de la mesure du déport "entre l'axe median de la jante et son rebord" prête à confusion : il ne s'agit pas du rebord de la jante, mais de la face intérieure du voile de la jante, face qui vient en contact avec le moyeu, appelée parfois également : "face d'appui".

 

c'est peut être l'occasion d'ajouter aux définitions le "voile", car la roue est composée d'une jante et d'un voile. On devrait dire théoriquement : "une roue à jante large", mais l'usage a fait que l'on désigne actuellement la roue par le nom de son seul composant "jante".


  • alfy06, lilimey et Phil981 aiment ceci

#2
LucKKy

LucKKy

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2189 messages
  • Age:33 ans
  • Localisation:METZ
  • Modèle Porsche:Cayman
  • Couleur:Noir

Post intéressant merci ;-)

 

C'est vrai que les offres sont alléchantes, et aux vues des prix OEM des jantes... on est tenté à passer sur du replica.

 

J'adorerai monter du 20 pouces sur la mienne, je risque de perdre en confort/en performance (je pense ?) mais j'y gagne du coté esthétique.

 

Alors que faire, prendre un pack complet de replica de "bonne qualité" ou attendre un bon jeu de jantes en 20 pouces d'occas sur ebay (teile.com) par exemple ?



#3
Alex

Alex

    Staff & Flat6Club

  • Tech.
  • 26120 messages
  • Age:39 ans
  • Prénom:Alexandre
  • Localisation:Oise
  • Modèle Porsche:Boxster 718 S
  • Kilométrage:16.000 km
  • Couleur:Orange
  • Préparation:PSE, PASM, Sport Chrono

  • MR-0 Team
Merci pour ce partage!

#4
Flat25

Flat25

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 6228 messages
  • Age:56 ans
  • Prénom:Christian
  • Localisation:Doubs
  • Modèle Porsche:Cayman Design Edition 1
  • Kilométrage:34 000 km
  • Couleur:Noir
  • Préparation:D'origine

Merci pour le post ;)  vraiment super bien :)


Image IPBImage IPB


#5
Maca

Maca

    Flat6-Club

  • Flat6-Club
  • 2498 messages
  • Age:65 ans
  • Prénom:Roland
  • Localisation:Brabant wallon et Valais
  • Modèle Porsche:987 S rouge & 997 GTS Macadamia
  • Kilométrage:2 x plus de km
  • Couleur:Marron
  • Préparation:Porsche s'en est occupé

  • Swiss Team

  • Belgium Team

  • MR-0 Team

Belle contribution, bravo et merci!

 

Puis-je suggérer une petite amélioration ?

 

La définition de la mesure du déport "entre l'axe median de la jante et son rebord" prête à confusion : il ne s'agit pas du rebord de la jante, mais de la face intérieure du voile de la jante, face qui vient en contact avec le moyeu, appelée parfois également : "face d'appui".

 

c'est peut être l'occasion d'ajouter aux définitions le "voile", car la roue est composée d'une jante et d'un voile. On devrait dire théoriquement : "une roue à jante large", mais l'usage a fait que l'on désigne actuellement la roue par le nom de son seul composant "jante".


  • alfy06 et MARCO83 aiment ceci

Image IPB


#6
alfy06

alfy06

    Flat6-Club

  • Admins
  • 5549 messages
  • Age:57 ans
  • Prénom:Alain
  • Localisation:Grasse
  • Modèle Porsche:Spyder 981
  • Kilométrage:25200 km
  • Couleur:Bleu

  • Swiss Team

  • Belgium Team

  • Breizh Team

  • Corsica Team

  • MR-0 Team

Sujet épinglé,il servira à plus d'un.

Merci Marco!


bc911-1585058930-U145.jpg


#7
MARCO83

MARCO83

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4633 messages
  • Age:67 ans
  • Prénom:Marc
  • Localisation:Auvergnat à Draguignan
  • Modèle Porsche:ex-boxster 981 PDK argent rhodium
  • Couleur:Gris
  • Préparation:grilles radiateurs et jantes cayman

merci Maca, c'est ajouté .



#8
ducati33

ducati33

    Megghiu muriri chi mali campari

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4309 messages
  • Age:52 ans
  • Prénom:Tony & Corinne
  • Localisation:Bordeaux
  • Modèle Porsche:Boxster S 987 3.4
  • Couleur:Blanc
  • Préparation:jantes BBS - Carnewal GT exhaust

Merci pour toutes ces infos utiles, Marco !


Image IPB

#9
JéJé3.4

JéJé3.4

    Flat6-Club

  • Membres
  • PipPipPip
  • 11184 messages
  • Prénom:Jérôme
  • Localisation:Lyon
  • Modèle Porsche:Spyder 981, Cayman S 987 (vendu), A 110 Pure (livrée)
  • Couleur:Gris
Difficile de faire plus complet ! Merci pour le partage .
The Day in a man's life when you get yourself a Por-Cha !

#10
MARCO83

MARCO83

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4633 messages
  • Age:67 ans
  • Prénom:Marc
  • Localisation:Auvergnat à Draguignan
  • Modèle Porsche:ex-boxster 981 PDK argent rhodium
  • Couleur:Gris
  • Préparation:grilles radiateurs et jantes cayman

La confirmation d'une idée reçue : les jantes BORBET ( modéle MC labellisées MOTEC ?),made in germany et de très bonne réputation sont fabriquées par la fonderie TAM en thailande .

extrait du certificat TÜV:

bc911-1465971642-U290.jpg



#11
Stéphane

Stéphane

    Flat6Club

  • Tech.
  • 6571 messages
  • Age:54 ans
  • Prénom:Stéphane
  • Localisation:74
  • Modèle Porsche:Boxster 987 2.7 245 ch Tiptronic PSE
  • Kilométrage:80 000 km
  • Couleur:Gris
  • Préparation:Origine

Super dossier. Merci Marc.


Image IPB


:) Le spoiler du matin doit sourire à la jante de la discorde - SILO :)


#12
LucKKy

LucKKy

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2189 messages
  • Age:33 ans
  • Localisation:METZ
  • Modèle Porsche:Cayman
  • Couleur:Noir

WPS Italy serait donc une bonne marque de jantes ?



#13
MARCO83

MARCO83

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4633 messages
  • Age:67 ans
  • Prénom:Marc
  • Localisation:Auvergnat à Draguignan
  • Modèle Porsche:ex-boxster 981 PDK argent rhodium
  • Couleur:Gris
  • Préparation:grilles radiateurs et jantes cayman

OUI ! WSP fournit ses jantes homologuées et aux normes pour celles qui ont cette précision sur le site . Mais ils ne sont pas les seuls et certaines marques sont en définitive des "deuxiéme cru" comme MOTEC pour BORBET .

Maintenant, les fonderies qui sont ISO, TÜV respectent un cahier des charges précis et produisent des jantes de qualité.

Bien sûr il y a les fondamentaux : BBS, OZ qui sont de TRES grande qualité au vue des tarifs.



#14
galette911

galette911

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 356 messages
  • Age:44 ans
  • Prénom:gaetan
  • Localisation:frontiere belge
  • Modèle Porsche:cayman s
  • Kilométrage:46000 km
  • Couleur:Gris
Merci pour l'info!

#15
lilimey

lilimey

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2072 messages
  • Age:66 ans
  • Prénom:Liliane
  • Localisation:Hannut/Luxembourg
  • Modèle Porsche:Cayman 981
  • Kilométrage:15000 km
  • Couleur:Gris

  • Belgium Team

Je suis curieuse de voir quelles jantes tu vas finalement choisir Marco ;)


bc911-1458940649-U205.jpg


#16
Edelrot

Edelrot

    Flat6-Club

  • Moderateurs
  • 8916 messages
  • Age:45 ans
  • Prénom:Pascal
  • Localisation:Montréal, Canada
  • Modèle Porsche:Macan S
  • Couleur:Gris

  • MR-0 Team

Je suis curieuse de voir quelles jantes tu vas finalement choisir Marco ;)

Ouais moi aussi, sachant que c'est un projet qui date déjà de quelques années.

Si les vrais Fuchs n'étaient pas si cher. AHA il y a longtemps que tu les aurais trouvé, t'es promises. ;)

http://www.fuchsfelg....php?id=336&L=1

#17
lilimey

lilimey

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 2072 messages
  • Age:66 ans
  • Prénom:Liliane
  • Localisation:Hannut/Luxembourg
  • Modèle Porsche:Cayman 981
  • Kilométrage:15000 km
  • Couleur:Gris

  • Belgium Team

Moi j´aime pas les Fuchs :(  je ne les mettrais pas même si on me les offre;)


bc911-1458940649-U205.jpg


#18
MARCO83

MARCO83

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4633 messages
  • Age:67 ans
  • Prénom:Marc
  • Localisation:Auvergnat à Draguignan
  • Modèle Porsche:ex-boxster 981 PDK argent rhodium
  • Couleur:Gris
  • Préparation:grilles radiateurs et jantes cayman

ça c'est tout moi ! je réfléchis, je compare, j'établis des tableaux de comparaison, je fais des montages photos, je repére les revendeurs et effectivement cela fait un certain temps que je cogite .

A ce jour j'avais 10 modéles de jantes en... compétiton et après avoir éliminé les modéles livrables uniquement en 11 pouces (!), il me reste 5 modéles.  Bien sûr il y a la finition : silver, titane, noir....... ?

Il est vrai que des fuchs cela me tente mais en 11 pouces et 1000 € l'unité .Maintenant si tu ne veux pas de fuchs ma chére Lilimey, penses à moi :rolleyes: .

Les dernières éliminées : Borbet MCet BBS titane ( madame a un droit de regard).

La finale est proche entre les turbo II 5 rayons double (997 2012), les BBS silver, brocks B32, CMS C12 et des.... fuchs replica ?

J'ai aussi éliminé :

bc911-1466095844-U290.jpg

par contre pour les pneus c'est fait (ouf !): pirelli P Zero NO

 

suite à la prochaine hésitation  :D  .


  • lilimey aime ceci

#19
Stéphane

Stéphane

    Flat6Club

  • Tech.
  • 6571 messages
  • Age:54 ans
  • Prénom:Stéphane
  • Localisation:74
  • Modèle Porsche:Boxster 987 2.7 245 ch Tiptronic PSE
  • Kilométrage:80 000 km
  • Couleur:Gris
  • Préparation:Origine

Elle sont belles ces jantes nounours, j'adore!


Image IPB


:) Le spoiler du matin doit sourire à la jante de la discorde - SILO :)


#20
MARCO83

MARCO83

    Advanced Member

  • Membres
  • PipPipPip
  • 4633 messages
  • Age:67 ans
  • Prénom:Marc
  • Localisation:Auvergnat à Draguignan
  • Modèle Porsche:ex-boxster 981 PDK argent rhodium
  • Couleur:Gris
  • Préparation:grilles radiateurs et jantes cayman

une confirmation sur l'origine des jantes. Les "wheels dynamic", les "advangard", les "look classic", etc... ainsi que d'autres viennent de quelques fonderies italiennes ou thailandaises comme on peut le voir sur ces cartons pour les US pour "wheels". Ce sont des fuchs (replica) de TAM

 

réf : TAM 3310.

bc911-1466356704-U290.jpg

On les retrouve vernies chez certains (  en ateliers france), avec un surcoût de 500 € !






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)