Aller au contenu

Photo

Expertise en Suisse


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1
Gainsbar

Gainsbar

    Flat6-Club

  • Flat6-Club
  • 868 messages
  • Age:57 ans
  • Prénom:Kamel
  • Localisation:Lille
  • Modèle Porsche:911 4S Cabriolet
  • Kilométrage:92000 km
  • Couleur:Gris
  • Préparation:381cv
Bonjour si nos amis suisses pouvaient répondre à quelques interrogations :
À quelle fréquence a lieu l’expertise ?
Quels sont les éléments contrôlés ?
Quels sont ceux qui recalent le véhicule et les conséquences ?
Pouvez vous joindre un exemple d’expertise en cachant bien évidemment les éléments d’identification ?
Doit il être joint lors de la cession du véhicule ou la simple mention qu’elle a été réalisée suffit sur la carte grise suisse ?
Peut il y avoir des expertises de complaisance ?

En vous remerciant
Bon pont pour celles et ceux qui le traversent
Bien à vous


Envoyé de mon iPad en utilisant Tapatalk

#2
ThierryG

ThierryG

    Advanced Member

  • Membres BC911
  • PipPipPip
  • 1337 messages
  • Prénom:Thierry
  • Localisation:La Côte
  • Modèle Porsche:Boxster 986 2.7
  • Kilométrage:60000 km
  • Couleur:Vert

Salut Kamel,

 

La première chose à savoir, est que l'expertise des véhicules est du domaine des cantons. Elle est valable pour tous les cantons.

Fréquence, 5, 3 puis tous les 2 ans.

Les éléments contrôlés peuvent être variables selon les cantons à qq points. https://www.scan-ne....-de-lexpertise/

A priori, tous les éléments de sécurité et ceux non homologués sur le véhicules ne passent pas. Si défaut mineur, il faut aussi représenter le véhicule la plupart du temps.

Mention sur carte grise est suffisante. MAIS, un plus avec le document suivant le véhicule, oldtimer ou passablement modifié, et suivant le canton.

Non.

 

Il est aussi possible de faire passer une expertise via le TCS. Je ne sais pas si c'est mieux ou pire...https://www.tcs.ch/f...rdion-streetLaw

 

Il peut aussi y avoir le souci d'avoir un véhicule modifié ok dans un canton, et pas dans un autre. Une des joies du fédéralisme.

Et bien entendu, cela va/peu dépendre de l'expert pour certains points...et je parle de vécu ;)


  • Gainsbar aime ceci

#3
Maca

Maca

    Advanced Member

  • Flat6-Club
  • 3149 messages
  • Age:69 ans
  • Prénom:Roland
  • Localisation:Brabant wallon et Valais
  • Modèle Porsche:987.1S, 997.2 GTS et 991.2 GTS cab "kreide"
  • Kilométrage:48.000 pour l'instant km
  • Couleur:Gris
  • Préparation:D'origine, c'est super!

  • Swiss Team

  • Belgium Team

  • MR-0 Team

En ce qui concerne le Valais, j'ai fait de surprenantes constatations :

 

lorsque j'ai importé ma Outlander, immatriculée initialement 4 ans auparavant en Belgique, j'ai du - logiquement - passer l'expertise. Ensuite, j'ai attendu 5 ans avant la convocation suivante, comme si elle avait été considérée comme neuve lors de l'importation.

 

Pour la 997 : inspection réalisée par Porsche Genève lors de l'achat (elle avait 4 ans) ensuite, convocation 4 ans plus tard ... allez comprendre ???


  • Gainsbar aime ceci

#4
Jmj08

Jmj08

    Event Staff & Flat6Club

  • Tech.
  • 2484 messages
  • Age:76 ans
  • Prénom:Jean-Marie
  • Localisation:Suisse-Sion
  • Modèle Porsche:991.1 S Cabrio
  • Kilométrage:63500 km
  • Couleur:Rouge

  • Swiss Team
Le Valais est le canton ou il y a le plus de voiture par famille (+3)
Donc le service technique est passablement surchargé et la moyenne de passage au contrôle est de 4 ans. Le Covid a maintenant ajouté de nouveaux délais
Pour les vérifications cela dépends de l’inspecteur mais on peut dire que les fuites d’huile, la corrosion, l’usure et l’age des pneus sont des cas de refus. Mais il y a aussi trop de vignettes sur le pare brise ou un compartiment moteur sale


Jm
  • Gainsbar aime ceci

Image IPB











#5
slynx76

slynx76

    Newbie

  • Membres Novices
  • Pip
  • 79 messages
Les contrôles sont officiels et ne sont pas délégués à des privés (sauf le TCS qui est qqch de spécial).

La complaisance ne figure pas au vocabulaire des fonctionnaires du service des autos

Tous les éléments de sécurité sont contrôlés :
Trains roulants, freins, éclairage, dispositifs essuie glaces, pneus etc

La conformité à l homologation type (jantes, échappement, carrosserie, no de châssis)

Corrosion ou autres dommage structurel

Contrôle des valeurs d émission

Le km est également relevé

1ere expertise après 5 ans ensuite 4ans et tous les 2ans ensuite. Ces inspections sont faites sur convocation (pas de volontariat).
Si le vhc n est plus immatriculé, il n est plus convoqué .

Si des défauts importants sont relevés, le vhc est convoqué à nouveau pour vérifier que les réparations ont été faites. En cas de défaut mineurs, on peut le faire sur « signature » d un professionnel sans devoir revenir.

Le rapport d expertise n est pas obligatoirement remis en cas de cession mais si elle vient d être effectuée, c est bien de l avoir pour être sur qu il soit vierge.


Et sinon... pourquoi ces choses t intéressent ? Tu es français d après ton profil ??

Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  • Gainsbar aime ceci

#6
Gainsbar

Gainsbar

    Flat6-Club

  • Flat6-Club
  • 868 messages
  • Age:57 ans
  • Prénom:Kamel
  • Localisation:Lille
  • Modèle Porsche:911 4S Cabriolet
  • Kilométrage:92000 km
  • Couleur:Gris
  • Préparation:381cv
Merci à tous pour ces précisions
Je m’y intéresse car je recherche pour un ami une 997 comme la mienne que j’avais à l’époque importée de Suisse mais je n’ai pas eu le rapport d’expertise, le vendeur particulier me certifiant qu’il n’y en avait pas et que la mention sur la carte grise m’assurait du bon état du véhicule (rigueur des contrôlés suisses du Valais)
Par contre lorsque j’ai passé le CT français petite surprise : fuite sur un amortisseur et boite alors que l’expertise datée de décembre et Ct fait en février donc pour mon ami je voulais être sûr des docs qu’on peut demander aux vendeurs qu’ils soient pro ou particulier
Car au niveau tarif la Suisse reste attractive au niveau tarifs et équipements


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

#7
Paul

Paul

    Flat6Club - Président

  • Admins
  • 28702 messages
  • Age:63 ans
  • Prénom:Paul ... & Faby !
  • Localisation:The world is not enough...
  • Modèle Porsche:928S4, . . . Boxster 718S
  • Kilométrage:7718 km
  • Couleur:Bleu
  • Préparation:Protection de batterie 750MachIV ;)

  • Swiss Team

  • Belgium Team

  • Breizh Team

  • Corsica Team

  • MR-0 Team

Ce que tu nous relates est possible, sachant que les voitures doivent être présentées aux offices de contrôle en ayant eu un lavage de châssis et de moteur préalable.

 

Pour nos Porsche, on économise le lavage du moteur ( :rolleyes:) mais pour le reste, je n'ai jamais vu de moteurs aussi propres qu'en Suisse, avec ces lavages... :D

 

Présentées ainsi, des traces de fuite d'huile révélatrices d'un souci sont effacées!

 

Le contrôle concerne les points de conformité (un échappement, les jantes homologuées, les gaz d'échappement...) et les éléments de sécurité (freins, embrayage, direction, éclairage, ceintures, état des pneus...). Et bien entendu l'état du véhicule: rouille, tôle froissée par un accident, optique endommagé... (danger pour autrui)

 

 

Mais s'il y a une fuite au joint de culasse ou si l'huile à 100'000.- kms, ils ne le contrôleront pas...

 

 

Au-delà de la convocation périodique, beaucoup demandent à faire expertiser leur véhicule au moment de le vendre: ça ne coûte pas bien cher et ça rassure l'acheteur.

 

 

Le terme de complaisance n'est sans doute pas dans le dico des contrôleurs... mais pour ma part, je demande au garagiste de passer l'expertise pour moi quand j'y suis convoqué. Ils se connaissent tous et ça passe sans doute avec moins de chichis entre personnes habituées (le contrôleur part du principe que le garagiste a fait son travail avant de passer le contrôle?)

 

 

 

On peut aussi demander à l'expert de confirmer qu'il n'a pas repéré de traces d'accident, lors de la visite...

 

L'expertise est un élément rassurant qui ne doit pas empêcher de demander une garantie, lors d'un achat...


  • Gainsbar aime ceci

www.BOXSTER-CAYMAN-911.COM - Le Forum qui tient la route !


Image IPB


#8
Pibseb

Pibseb

    Advanced Member

  • Membres BC911
  • PipPipPip
  • 658 messages
  • Age:48 ans
  • Prénom:Seb
  • Localisation:VD Suisse
Je confirme le phénomène cantonal. A titre d’exemple convoqué sur Geneve pour mon boxster dans un garage agréé (Opel) visite de 15 min tout va bien bon un véhicule plaisir de 5 ans et 35’000 km ...

Convocation pour la golf de Madame dans le canton de Vaud, j’avais monté de disques Brembo car même prix de que des origines chez Oscaro ... rejeté une fois cause manque le certificat d’homologation... j’achète le fameux certificat chez l’importateur... rejeté à nouveau car pas de montage par un professionnel... au final j’ai remis de l’origine ...

Visite du jour comme l’indique Paul est monnaie courante par chez nous mais suivant qui la présente et dans quel canton on peut faire face à des différences ...

Les contrôles TCS eux par contre sont généralement plus complet surtout si on est membre et qu’on leurs demande leurs avis sur un véhicule que l’on pense acquérir, il y a 24 ans lors d’une de mes ventes un acquéreur avait retiré son offre suite à une de leurs expertises.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

#9
seubi

seubi

    Newbie

  • Membres Novices
  • Pip
  • 5 messages
  • Age:39 ans
  • Prénom:Sébastien
  • Modèle Porsche:986s
  • Kilométrage:70000 km
  • Couleur:Bleu

Puisque ce sujet en parle, je partage mon expérience également. Je confirme qu'en Suisse les "lavage moteurs" ou en tout cas, le fait nettoyer sous le chassis est quelque chose de recommandé avant expertise.

Dans nos contrés ou la neige et le sel des routeest parfois peu recommandable pour la rouille, on a l'habitude de nettoyer le dessous des autos en hiver, mais les inspecteurs des expertises sont parfois un peu tatillon a ce sujet.. S'il voient une trace d'huile ou quelque chose qui y ressemblent ils peuvent recaler facilement. 

Si je prend mon cas, j'ai un Boxster de 2003 faiblement kilométré (70 000) qui n'a jamais perdu une doute d'huile... mais qui avait eu une changement de moteur dans sa jeunesse (fait en Centre Porsche Zurich quand il avait 20 000 km). Lors de ce changement moteur, les mécanos ont appliqué à la main la protection en paraffine qui doit être faite, sauf qu'en le faisant "à la main" il y avait un peu de surplus de matière... par rapport à celle fait d'origine à l'usine. Et avec la chaleur et le temps cette protection un peu visqueuse avait tendance a se déformer pour former quelques petites "gouttes" (dures, contrairement a de l'huile, meme si ça en a la couleur)... quelques années plus tard ils n'ont rien voulu savoir à l'expertise, et cela m'avait valu une contre visite et un nettoyage:lol: Toujours pas de fuite d'huile des années plus tard cela dit donc c'est le principal:D

 

Et oui il est tout à fait possible de passer une expertise quand on veux, avant la convocation normale, il suffit d'apeller pour prendre RDV, en général, quelques jours après on peut avoir une date.


  • Gainsbar aime ceci

Sebastien [instagram porsche_986_s]


#10
chick_ch

chick_ch

    Advanced Member

  • Flat6-Club
  • 312 messages
  • Age:56 ans
  • Prénom:Cédric
  • Localisation:Genève
  • Modèle Porsche:Cayman 981 2.7 PDK
  • Kilométrage:145000 km
  • Couleur:Noir
  • Préparation:Carplay Joyauto - Filtre à air Green - Caméra de recul

C'est vrai que quand on parle de contrôle technique suisse en dehors de nos contrées ça surprend.

 

Comme il est dit plus haut, la Suisse est un petit pays mais "divisé" en cantons qui appliquent les lois fédérales mais qui ont une latitude d'application. C'est le fédéralisme.

 

Résultat, en effet, selon le canton dans lequel on passe l'expertise, il peut y a voir des interprétations différentes.

 

A Genève, il y a quelques années, le bureau des automobiles cantonal était tellement débordé qu'ils ont délégué à des garages privés les expertises des premières années de vie des véhicules, sachant qu'il n'y a en principe pas grand chose de défectueux.

C'est une sacré manne financière pour ces garages. Ils sont assez stricte de peur de se faire retirer leur mandat.

 

Pour répondre à la question initiale, en achetant un véhicule suisse, il y a sur la carte grise la date de la dernière expertise.

Pour rappel, la première expertise se fait 5 ans après la mise en service, puis 3 ans après et ensuite tous les 2 ans.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)